Retour Fil d'actualités économiques | Publié le 08/09/20

Formation professionnelle: réforme non financée.-

La réforme Pénicaud de 2018 de la formation professionnelle générerait un déficit de l'organisme France Compétences de 2,5 milliards dès cette année (selon Bercy) et de 4,9 milliards sur 2020-2023 (selon un audit IGF/Igas). En cause, l'attractivité nouvelle de l'apprentissage engendrée par la réforme (+16% annuels du nombre de contrats et +33% de CFA l'an dernier), créant des besoins accrus.

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

Suivez-nous !

Top