Retour Fil d'actualités économiques | Publié le 12/06/20

Chômage partiel et activité réduite.-

La concertation sur l'emploi entre Muriel Pénicaud et les partenaires sociaux (qui doit s'achever lundi) a avancé sur le chômage partiel : après celle du 1er juin, la prochaine étape au 1er juillet (les employeurs plaident pour le 1er septembre) passera par 70 à 72% du salaire net perçu par le salarié (soit 60% du brut), avec 20% de reste à charge employeur. Sur le futur dispositif de soutien à l'emploi en activité réduite (plutôt calibré pour l'industrie), il passera par un accord d'entreprise pour une durée de 6 mois à 2 ans. L'Etat pourrait décider de laisser sur ce dispositif les taux en vigueur sur le chômage partiel depuis le 1er juin, mais avec une prise en charge à 50% seulement des formations aux salariés concernés.

Restez informé !

Abonnez-vous gratuitement à nos lettres d'actualité trimestrielles...

Suivez-nous !

Top